Achat d’un bien immobilier avec un prêt immobilier pour un non-résident français

Acheter un bien immobilier en France n’est pas toujours facile surtout quand on n’est pas un résident permanent ou un citoyen français, encore moins quand on a besoin d’un prêt pour le faire. Toutefois, il existe une façon pour les étrangers d’acquérir un bien immobilier et de bénéficier d’un crédit immobilier pour le faire.

Le non-résident français fiscal

Une personne est dit non-résident fiscal français lorsqu’ elle ne paye pas des impôts en France. Cette personne peut être une personne de nationalité française ou un étranger selon le cas. Ce qui est sûr c’est que ces personnes ne travaillent pas et n’ont pas de source de revenue dans le pays. Il est toutefois possible que ces personnes payent leur impôt dans leur pays d’origine. Le problème de ces personnes c’est qu’il leur est difficile d’acheter un bien immobilier sur le territoire français du fait de leur situation qui fait qu’elles ne sont pas saisissables. Il existe cependant des conditions auxquelles ces personnes doivent se plier afin de bénéficier d’un crédit immobilier auprès d’une institution financière française :

  • Pouvoir payer 20 % du prix du bien immobilier qu’elles veulent acheter.
  • Pouvoir payer la totalité des frais de notaires et toutes les transactions liées à l’achat du bien immobilier.
  • Pouvoir présenter un frais de garantie.
  • Présenter les documents requis par la banque pour le prêt.

Ces conditions sont des références, toutefois elles diffèrent selon l’institution financière que vous aurez contactée.

La situation de l’emprunteur

Avant de pouvoir autoriser un crédit immobilier pour un client, un non-résident fiscal, l’institution financière se doit de connaître le demandeur de crédit. Ainsi, la banque aura besoin de connaître la situation matrimoniale de l’emprunteur pour déterminer si oui ou non, dans le cas où le demandeur de crédit est marié, les conjoints sont assez solidaires pour payer les mensualités qu’incombent le crédit immobilier. La banque cherchera également à connaître la situation financière de l’emprunteur en lui demande de fournir le justificatif de revenu ainsi qu’un relevé de compte bancaire. Ce sont des documents déterminants, car c’est la preuve  financière que vous pourrez rembourser votre crédit immobilier.

Les raisons d’un refus

La plupart du temps, les institutions financières françaises refusent de prêter de l’argent à des non-résidents fiscaux de la France. Les banques françaises n’accordent pas de crédit immobilier et autre aux personnes dont leur résidence fiscale est financièrement instable. Ceci afin d’éviter tout risque de non-remboursement du prêt. En effet, les banques pensent que la situation financière du demandeur de prêt dépend de la situation de son pays d’origine et fiscale. Les banques en ligne n’accordent pas non plus de prêt pour les non-résidents fiscaux de la France ainsi que certaines banques pour éviter tout problème de non-paiement des mensualités.