L’impact du Brexit sur le marché immobilier français

Avec l’annonce de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, le marché économique et financier a été plus ou moins ébranlé. À l’approche de la date d’échéance, on constate une hausse de  recherche de logement en France par les citoyens anglais. Mais quels seront les impacts de cette forte demande de logement sur le marché immobilier français ?

Le Brexit

Avec le Brexit annoncé le 29 mars 2017, le Royaume-Uni annonce sa décision d’arrêter de faire partie de l’Union européenne. Cette décision a été prise suite à la demande et l’envie de la population de se retirer de cette union. Cette sortie devra être confirmée le 29 mars de cette année 2019 avec la sortie au Royaume uni d’une pièce de monnaie royale de cinquante centimes avec le slogan « Peace and Friendship with all nations » ou « Paix et amitié avec toutes les nations » écrit dessus. Comme la date fatidique approche à grands pas, on constate que ce n’est pas seulement la Grande-Bretagne qui est touchée par cette sortie, mais également la France, surtout le marché immobilier français. En effet, cette décision a des répercussions plus ou moins sérieuses sur le marché immobilier surtout sur :

  • Le coût des biens immobiliers.
  • Les demandes sur le marché immobilier.

En effet, comme de nombreux Français vivent et travaillent au Royaume-Uni, il est fort probable qu’à l’arrivée de Brexit, ces derniers rentrent au pays. Ce qui aura un impact considérable sur le marché immobilier français.

La hausse des demandes de bien immobilier

Avec la date d’échéance de Brexit qui approche à grands pas, nombreux sont les expatriés qui désirent revenir vivre en France. D’après les études, les recherches ainsi que les demandes de logement d’outre-Manche, venant surtout de la Grande-Bretagne n’ont pas cessé d’augmenter ces dernières années et ont même doublé ces trois derniers mois. Les biens immobiliers dans la capitale et surtout dans la région parisienne sont les plus convoités. Ce qui aura pour impact la hausse des demandes de logement dans cette partie du pays, mais également un risque que les biens immobiliers disponibles ne soient pas suffisants. Mais ce n’est pas seulement sur la demande ainsi que l’offre que le Brexit va influencer le marché immobilier français, surtout dans la capitale, mais aussi sur le prix.

Une hausse des prix des biens immobiliers inévitable

Avec la hausse des demandes de logements dans la région parisienne, il est plus que certain que le loyer ainsi que les prix de vente des biens immobiliers dans la région de Paris et ses environs vont subir une hausse considérable. Ceci du fait que comme l’immobilier à Londres est plus cher qu’en France, les expatriés sont prêts à payer le même prix dans la capitale. C’est pourquoi, le prix est en train d’augmenter petit à petit. Le risque est que les logements de luxes ne seront plus accessibles à tous au train où vont les choses.