En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des contenus personnalisés. En savoir plus/paramétrer OK
Guide

Détecteur de fumée obligatoire : prix, comparatif et installation

L'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) est obligatoire depuis le 8 mars 2015.

Mise à jour : La date limite d'installaion a été repoussée au 1er janvier 2016 en raison de problèmes d'indisponibilité et d'installation. Attention, il s'agit uniquement de la date d'installation qui a été repoussée : l'achat ou la signature d'un contrat d'achat et/ou d'installation doit avoir été effectué avant le 9 mars 2015.

Choix du détecteur

On peut trouver des détecteurs fiables aux alentours de 20 € (installation à effectuer soi-même), mais certains constructeurs se sont spécialisés dans des produits plus esthétiques que l'entrée de gamme, souvent assez repoussants. Vous pouvez par exemple trouver des détecteurs de fumée design à partir de 34,90 € chez notre partenaire.

Le détecteur doit comporter le marquage CE et respecter la norme EN 14604.

Plusieurs types de piles sont proposés, chacun ayant annonçant une durée de vie différente : 1 an pour les piles alcalines, 5 pour les piles au lithium. Certains proposent des piles au lithium de 10 ans mais sont en général scellés et nécessitent de remplacer le détecteur intégralement lorsque la pile est déchargée.

Un bouton silence est proposés sur certains modèles, permettant de désactiver temporairement le dispositif, utile en cas de déclenchement intempestif pour une durée raison bien déterminée (cuisine générant exeptionnelement beaucoup de fumée par exemple).

Qui doit installer le détecteur ?

Le propriétaire du logement doit fournir et installer le détecteur, que le logement soit en location ou non.

Si le logement est occupé avant le 8 mars 2015, le bailleur peut soit fournir le détecteur soit rembourser son achat au locataire. L'installation est à la charge du locataire sauf s'il s'agit d'une location meublée.

Par la suite, l'entretien et le remplacement du détecteur est à la charge de l'occupant (changement de pilces par exemple), sauf dans les locations meublées, saisonnières ou de fonction.

Où l'installer ?

Installez-le le plus haut possible et à distance des autres parois de la pièce. Évitez la cuisine ou les salles de bain qui dégagent de la vapeur, risquant de déclencher l'alarme de façon intempestive. Préférez un couloir ou un dégagement.

Informer l'assurance

L'occupant doit informer son assurance de l'installation du détecteur de fumée qui pourra minorer la prime d'assurance.

En cas de défaut d'information, ou bien entendu d'installation, vous risquez de vous voir appliquer une importante franchise en cas d'incendie.

Votre avis, une suggestion ?
Faites-nous part de tout commentaire, remarque,
avis ou suggestion sur le site ou la page en cours.